Accueil du site > Robots et médecine > Galileo, le robot à roues... et à chenilles

Galileo, le robot à roues... et à chenillesVaut-il mieux mettre des roues à son robot, ou des chenilles, pour pouvoir passer partout ? Le robot Galileo a résolu le problème... en utilisant un ingénieux système qui lui permet de transformer ses roues en chenilles, si le besoin s’en fait sentir. Vidéo.

Pour se déplacer, un robot a plusieurs solutions : à 4 pattes (comme le Little Dog par exemple), à 2 jambes (comme ce robot-gundam de 2 mètres), ou alors utiliser des roues, ou des chenilles. Chaque méthode a ses inconvénients et ses avantages. Galileo quand à lui ne sait pas choisir. Ses développeurs, Galileo Mobility Instruments ont coupé la poire en deux : le robot se déplace normalement sur 4 roues (2 grandes roues, et 2 roues d’équilibrage). Mais si le besoin s’en fait sentir, grâce à système très astucieux, il peut transformer ses roues en chenilles pour passer les obstacles.

Cette technologie, explique Galileo Mobility Instruments, va être utilisée pour créer des chaises roulantes capables de monter et descendre des escaliers, par exemple. Démonstration en vidéo :

Voir en ligne : Source (Neatorama / anglais)

Plus d'infos sur les sujets :

Pas encore de commentaire | Ajoutez un commentaire Ajoutez un commentaire | Partagez : Facebook |

Partenaires :
[() ]
Plan du site | Suivre la vie du site S'abonner au flux RSS 2.0 | | Nous contacter
Copyright (c) 2009 Robospot. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.